La musique, une alliée incontournable pour stimuler les tout-petits

Selon la recherche, la musique contribuerait de multiples façons au développement des enfants, et renforcerait notamment leurs capacités cognitives et motrices, ainsi que leurs compétences sociales. Jonathan Bolduc, professeur à la Faculté de musique de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissages, explique l’importance de la musique dans la vie des tout-petits.

Quel est l’âge idéal pour exposer les enfants à la musique ?

En ce qui concerne le développement musical, la recherche a démontré que la petite enfance est le meilleur moment pour exposer les enfants à un environnement musical. C’est pourquoi Mazaam a été développée pour les enfants d’âge préscolaire, soit de 4 à 6 ans.

Comment la musique contribue-t-elle au développement des enfants ?

En général, on peut observer rapidement les effets du contact avec la musique chez les tout-petits. Elle semble favoriser, entre autres, le développement des fonctions exécutives, comme l’attention sélective, la flexibilité cognitive et les habiletés de planification et d’organisation. Ces fonctions peuvent stimuler, à leur tour, des aptitudes essentielles à d’autres apprentissages à l’école primaire, comme la lecture, l’écriture et les mathématiques. La musique agirait donc, en quelque sorte, comme un catalyseur. Plus l’enfant en fait, plus ses connaissances musicales peuvent influencer d’autres sphères de son développement, et ces effets s’observeraient tout au long de la vie. Il est donc clair que la musique a une influence positive. D’ailleurs, des recherches ont démontré que les capacités cognitives des personnes qui ont fait de la musique avant l’âge de 12 ans sont plus développées à l’âge adulte, et ce, même s’ils ont cessé leur pratique depuis longtemps.

Les bienfaits de la musique sont-ils différents selon qu’on en joue ou qu’on en écoute ?

Oui, et les travaux sont assez unanimes. Ils démontrent que le fait de jouer de la musique offre encore plus de bienfaits que la simple exposition à un environnement musical. L’âge idéal pour apprendre un instrument de musique serait vers 5 ou 6 ans. Comme Mazaam se destine aux tout-petits, il entre dans leur vie avant ou pendant l’initiation à un instrument. Il soutient l’éducation préscolaire des enfants en les exposant à des extraits de musique variés.

Comment l’application Mazaam contribue-t-elle à soutenir le développement de l’enfant ?

L’application propose des activités adaptées à des enfants de 4, 5 ou 6 ans dans cinq catégories : la hauteur des sons, le tempo, l’intensité, le timbre et l’harmonie. En développant ses connaissances musicales, l’enfant acquiert plusieurs stratégies qui soutiendront plus tard toutes les sphères de son développement cognitif.

Pourquoi avoir intégré un volet où les parents sont amenés à participer aux activités de Mazaam ?

La tablette ne doit pas remplacer le parent, bien au contraire ! Avez Mazaam, le parent s’intègre aux apprentissages de son enfant et interagit avec lui. Le jeu a été conçu dans le but de faire découvrir la musique classique aux enfants comme à leurs parents. Il compte sur de nombreux extraits qu’on retrouve en version intégrale dans le catalogue d’Analekta, la maison de disques spécialisée en musique classique qui a créé Mazaam. On peut ainsi consolider les acquis en apprenant d’où vient la pièce qu’on vient d’écouter et qui en est le compositeur. Ainsi, Mazaam profite à toute la famille !

Écrivez-nous